Floating Facebook Widget

  • La Cité des Fonctionnaires de Diamniadio

    Idéalement située au cœur du nouveau Pôle Urbain de Diamniadio, à moins de trente minutes de Dakar, la Cité des Fonctionnaires de Diamniadio a été conçue dans le but de faciliter aux fonctionnaires et à tous les Sénégalais à revenu moyen à l’accès à une maison de qualité à moindre coût, et adéquate pour toute la famille. Avec la Cité des Fonctionnaires de Diamniadio, le rêve devient réalité.

  • Actus

    L'impact de l'autoroute a péage dakar-diamniadio dans la fluidité et la rapidité du transport
    Inaugurée le 01 août 2013 l'autoroute à péage Dakar Diamniadio...
    Lire l'article

    Infrastructures : 22 miliards FCfa de l’Inde pour la construction d’un abattoir à Diamniadio
    L’Inde a accordé au Sénégal 22 milliards de FCfa pour la construction d’un abattoir...
    Lire l'article

    Lancement officiel des travaux du Centre international de conférence de Diamniadio
    Le chef de l’Etat Macky Sall procède, lundi à 16 heures, au lancement officiel des travaux...
    Lire l'article

    Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (CFBTP) de Diamniadio-Dakar
    Le Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (CFBTP)...
    Lire l'article
  • L'impact de l'autoroute a péage dakar-diamniadio dans la fluidité et la rapidité du transport

    Inaugurée le 01 août 2013 l'autoroute à péage Dakar Diamniadio est aujourd'hui un axe attractif enregistrant presque 16000 véhicules dans le trafic journalier.
    Sur le trajet entrant et sortant Dakar-Diamniadio les milliers d'usagers bénéficient d'un gain de temps considérable de plus d'une heure avec un centre névralgique de tout le système de péage qui accueille toutes les infrastructures opérationnelles les camera de surveillance, le centre d'assistance des véhicules tombés en panne ou ayant fait un accident, un brigade de surveillance routière de la gendarmerie.
    L'infrastructure routière a véritablement améliorée l'accès dans la capitale qui concentre 75/100 D'activités Économique et ou vit 30/100 de la population sénégalaise.
    Ses effets dans la mobilité urbaine sont fortement positifs. Avec le patriotisme et la compréhension des nombreuses familles qui ont accepté de libérer l'emprise de l'autoroute les embouteillages ne sont plus monstres comme auparavant sur la RN1, les véhicules ne sont plus coincés dans des bouchons ; la circulation n'est plus dense comme d'habitude et le transport est devenu fluide entre Dakar et Diamniadio.
    C'est est un exemple de réussite a suivre dans le secteur routier en Afrique Subsaharienne et une voie efficace et utile pour les entreprises sénégalaises qui se sont toujours plaintes du déficit d'infrastructures routières pour l'expansion de leurs activités.
    Cette première infrastructure qui allie un Partenariat entre le secteur Public et le secteur Privé et comportant au total six gares de péages dont quatre petites sur les bretelles de Thiaroye et de Pikine et les deux grandes a Thiaroye et a Rufisque a commencé de décongestionner la capitale sénégalaise.
    Des lors que l'infrastructure est réalisée avec satisfecit et fait le bonheur de tous les sénégalais un comportement citoyen est nécessaire pour son exploitation, sa maintenance et son usage. Il serait impératif d'y éviter les excès de vitesse, d'arrêter d'uriner sur le bas coté, d'utiliser les passerelles pour traverser et de combattre l'anarchie et l'indiscipline.

  • La Bad va financer la construction de l'Université virtuelle de Diamniadio

    Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (Bad) a approuvé le financement du projet de l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) que le Sénégal lui avait soumis, révèle le chef de la division Education de l’institution, Boukary Sawadogo. Le Pr. Babacar Guèye de la Direction de l’enseignement supérieur (Dges) du Sénégal qui participe à ce forum a exprimé sa satisfaction à l’annonce de cette décision. « C’est une excellente nouvelle pour nous, puisque l’Uvs est un projet ambitieux qui doit nous permettre d’augmenter la capacité d’accueil. Car, depuis quelques années, l’enseignement supérieur reçoit un flux important de bacheliers. L’an dernier, nous étions à 33.000 étudiants, cette année à 42.000, et les constructions ont du mal à suivre ce rythme.
    L’Uvs est une des voies royales pour accueillir tous ces bacheliers en développant la formation à distance. Notre ambition, c’est d’orienter tous les bacheliers », dit-il. M. Guèye rappelle qu’il y a un programme d’implantation d’universités et d’instituts publics à travers le pays. Le fonds de la Bad permettra de construire le siège de l’Uvs dans la future Cité du savoir à Diamniadio où le ministère dispose de 12 ha accordés par le chef de l’Etat. Le financement du projet devra aussi faciliter la connectivité entre les différentes universités et l’Uvs et, du coup, la circulation des informations. Il s’agira aussi de construire des Espaces numériques ouverts (Eno) qui seront des bâtiments d’un étage avec 200 ordinateurs connectés en permanence à l’Internet, explique le Pr. Babacar Guèye.

  • Infrastructures : 22 miliards FCfa de l’Inde pour la construction d’un abattoir à Diamniadio

    L’Inde a accordé au Sénégal 22 milliards de FCfa pour la construction d’un abattoir moderne à Diamniadio. Le projet avait été annoncé par le président de la République lors de sa visite au ranch de Dolly.
    Le gouvernement indien a consenti au Sénégal un prêt de 41,96 millions de dollars, soit près de 22 milliards de FCfa. Ce prêt est destiné au financement d’un complexe infrastructurel à Diamniadio composé d’un abattoir moderne, d’une unité de transformation de la viande, d’une tannerie et d’un marché, indique un communiqué de presse. L’accord de prêt a été signé hier entre l’ambassadeur du Sénégal en Inde, Amadou Moustapha Diouf, et le président par intérim d’Eximbank of India, Anurag Jain. Lors de sa visite au ranch de Dolly, le président de la République, Macky Sall, avait annoncé que New Delhi avait accepté de financer la construction d’un abattoir moderne à Diamniadio. Selon le communiqué, « le financement de ce projet témoigne, une fois encore, des relations privilégiées entre nos deux pays qui se manifestent tous les jours à travers une coopération bilatérale diversifiée et multiforme qui ne cesse de se développer grâce au renforcement des mécanismes institutionnels et financiers ». L’Inde a consenti, au Sénégal, des lignes de crédits concessionnels dont le cumul fait plus de 200 millions de dollars entre 2003 et 2013. Cet argent est allé, par exemple, dans le financement des secondes phases des projets d’électrification rurale (27,5 millions de dollars) et dans la modernisation de la pêche (19 millions de dollars) qui sont en cours. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont sensiblement augmenté ces dernières années, passant de 425,73 millions de dollars en 2009-2010 à plus de 865 millions de dollars en 2012-2013, soit 430 milliards de FCfa.

  • Lancement officiel des travaux du Centre international de conférence de Diamniadio

    Le chef de l’Etat Macky Sall procède, lundi à 16 heures, au lancement officiel des travaux du Centre international de conférence de Diamniadio (CICD) qui doit abriter le prochain sommet de la Francophonie prévu en 2014, annonce un communiqué transmis à l’APS.

    ‘’Ce centre, entre autres infrastructures, va matérialiser la volonté du chef de l’Etat de désengorger Dakar en marquant la naissance d’un nouveau pôle urbain à partir de Diamniadio’’, souligne la même source.
    Elle note que l’ambition du président de la République ‘’est de construire un centre d’envergure internationale, pour accueillir des rencontres de haut niveau, afin que le Sénégal soit plus compétitif sur le plan de l’accueil des grandes conférences internationales’’.
    Elle ajoute que pour ‘’une bonne opérationnalisation de cet objectif, la Délégation générale pour l’Organisation du XVe Sommet de la Francophonie a été désignée, par le chef de l’Etat, maître d’ouvrage afin de conduire le projet de manière inclusive avec toutes les agences et sociétés concernées’’.
    La construction du Centre de conférences du prochain sommet de la Francophonie par une société turque ''n’a pas été l’objet d’un appel d’offres'', avait révélé, le 22 juin dernier, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye invité de Radio Sénégal.
    "Nous avons moins de 20 mois pour construire un centre de conférences. En 20 mois, nous devons avoir un projet architectural, lui trouver un financement et le mettre en œuvre. Il ne restera peut-être qu’une année pour construire un centre de conférences capable de recevoir de 50 chefs d’Etat", avait-t-il expliqué.
    Une procédure d’appel d’offres devrait réduire les délais et entraîner le non-achèvement de l’ouvrage au moment du sommet de la Francophonie, avait-t-il laissé entendre.
    En "10 mois" par exemple, "ce n’est pas possible" de construire le Centre de conférences en question, selon M. Mbaye.
    L’attribution du marché relatif à ce centre, par entente directe, est une situation prévue dans le Code des marchés publics, avait-t-il fait valoir, ajoutant que "cela permet d’aller vite".
    "Nous avons maintenant le projet architectural. Le financement est disponible et l’entreprise qui va réaliser les travaux, dans les délais convenus, est une entreprise turque", avait-t-il poursuivi.
    "C’était la seule manière d’avancer vite et de respecter une échéance qui est majeure, parce qu’on ne peut pas se permettre" de "reporter d’une année ou de deux années" le sommet de la Francophonie, avait-t-il argué.
    "Dans 20 mois, on aura ce centre [construit par] une société turque", a-t-il dit. C’est à cette société de trouver le financement et de livrer au gouvernement un ouvrage "clés en main", selon le Premier ministre. De plus, "c’est la fin du mandat du président [Abdou] Diouf. Et c’est un beau cadeau que le président la République veut lui faire", avait-t-il affirmé.
    Le président de la République, Macky Sall, a obtenu l’accord de ses pairs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour la tenue, en 2014 à Dakar, du XVe sommet de la Francophonie.
    Selon les autorités sénégalaises, tenir le prochain sommet de l’OIF à Dakar est une manière symbolique de rendre hommage à M. Diouf, ancien président du Sénégal et actuel secrétaire général de cette organisation.

  • Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (CFBTP) de Diamniadio-Dakar

    Le Centre de Formation aux Métiers du Bâtiment et des Travaux Publics (CFBTP) de Diamniadio-Dakar est un établissement créé dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et deux syndicats professionnels du secteur (le Syndicat Professionnel des Entrepreneurs du Bâtiment et des Travaux Publics au Sénégal (SPEBTPS) et le Syndicat National des entreprises du Bâtiment Travaux Publics (SNBTP)) avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD).
    Ce centre a pour vocation de répondre aux besoins importants du secteur tant en formation initiale que continue. Il est géré dans le cadre d’une démarche originale de partenariat public-privé par une association dont le conseil d’administration est composé de représentants des syndicats professionnels, de représentants des syndicats de travailleurs et des ministères concernés.

    – OBJECTIFS ET MISSIONS DU CENTRE
    L’objectif prioritaire du centre est de permettre aux entreprises du secteur d’accroître leur compétitivité vis-à-vis des marchés régionaux et internationaux en leur proposant des formations qui tiennent compte des besoins et de l’évolution du secteur BTP. Plus concrètement il s’agit de leur proposer :
    ■ Une offre de formation initiale de personnel qualifié pour occuper les emplois d’ouvriers professionnels qualifiés, de chefs d’équipe et de chefs de chantier.
    ■ Une offre de formation continue flexible, modulaire, adaptée aux besoins de modernisation du secteur dans les principales techniques des formations qualifiantes « métier » (carreleur, étanchéiste, plombier, constructeur VRD, maçon).
    Mais aussi de répondre aux besoins de compétences complémentaires identifiées par les entreprises partenaires du centre.
    ■ Des informations, des ressources et des conseils dans les différents domaines relatifs au secteur et à son environnement.

  • Diamniadio

    Achetez une maison au prix d’un loyer!
    Diamniadio, un bijou au cœur du Sénégal.

    Diamniadio est en passe de devenir le nouveau pôle culturel du Sénégal. Sur le plan de l’enseignement supérieur, Diamniadio va devenir «un creuset d’excellence » avec la présence de la deuxième Université de Dakar, la construction du Centre International de Conférences, l’Université Virtuelle ainsi que le Centre Hospitalier Universitaire. Le chef de l’Etat Macky Sall s’est engagé dans un vaste chantier de désengorgement de Dakar à travers la construction de nouveaux pôles urbains dont les premiers seront construits à Diamniadio et au Lac Rose. « Ces pôles urbains vont être construits sur le concept de villes vertes caractérisées par l’efficacité économique, la mixité sociale et fonctionnelle, un système performant de traitement des déchets, l’économie énergétique, le respect de l’environnement et par un cadre de vie attrayant », a souligné Son Excellence Monsieur Macky Sall.

    Située à moins de 30mn de Dakar et du nouvel aéroport Blaise Diagne, la Cité des Fonctionnaires de Diamniadio est votre lieu idéal pour commencer une nouvelle vie. Avec ses quatre modèles de villas conçues pour satisfaire toute la famille, la Cité des Fonctionnaires représente un investissement idéal pour tous les sénégalais. Grâce à un prix d’achat plus qu’abordable, et aux facilités d’emprunts dues au partenariat avec la CBAO et la Bank of Africa, vous pouvez désormais acheter une maison au prix d’un loyer.
    Vivez enfin votre rêve d’accès à la propriété à Diamniadio !

    La Cité des Fonctionnaires bénéficie aussi d’un partenariat avec SPEC Sénégal, vous permettant de bénéficier d’offres exceptionnelles sur des packs à énergie solaire.

    Nos Offres :

    Type : Kheweul (14 900 000FCFA)
    Laissez vous inspirer par des aménagements de rêve. La villa Kheweul apporte vie et gaité. Cette maison comprend un salon de 15 m², une chambre parents et une chambre enfants de plus de 10 m² chaque, une cuisine, des toilettes et un espace familial de plus de 11 m².

    F3
    2 chambres I Salon I Cuisine I Toilettes I Cour avant I Cour arrière
    Surface parcelle : 150 m²

    Nos Offres :

    Type : Ibis (17 900 000FCFA)
    Dans un environnement reposant et commode, la villa IBIS de la Cité des Fonctionnaires Diamniadio vous garantie plus d’espace. Un salon de plus de 17 m², une chambre parents de plus de 13 m², une salle de bain de 2,61 m², deux chambres enfants de 12 m² chaque, des toilettes de 2,61 m², une cuisine de 4,65 m² et un espace familial de 12 m².

    F4
    3 chambres I Salon I Cuisine I 2 toilettes I Cour avant I Cour arrière
    Surface parcelle : 150 m²

  • Forum (en cours)

  • Nous Contacter

    Nom:
    Email:
    Tel:
    Message:

    Où nous trouver


    67 Cité SAGEF 1, Yoff /Ouest Foire,
    BP 50113 Dakar Sénégal
    Telephone: +221 33 820 96 18;
    E-mail: cdfdiamniadio@gmail.com
  • Nous Contacter

    analyticstracking

    Où nous trouver


    67 Cité SAGEF 1, Yoff /Ouest Foire,
    BP 50113 Dakar Sénégal
    Telephone: +221 33 820 96 18;
    E-mail: cdfdiamniadio@gmail.com
Cité des Fonctionnaires de Diamniadio © 2014 I By